Lortajablog: accueil

CHANSONS, trois jolis albums et de nombreux textes

La chanson est, dit-on, un art mineur.

 Elle reste cependant un moyen incomparable pour évoquer en quelques minutes une atmosphère ou raconter une histoire. Tantôt la musique prime (au point de réduire les paroles à des “cha-ba-da” ou autres “scoubidous”); tantôt elle est au service d’un texte.

Entre la chanson douce – qui évoque plus qu’elle ne raconte – et la chanson “à message”, parfois ennuyeuse parce qu’elle veut absolument vous dire quelque chose – il existe un large espace d’expression.

Le tour de chant, quant à lui, célèbre publiquement des interprètes confirmés. C'est un exercice narcissique au cours duquel Narcisse demande qu’on s’identifie à lui… pour un soir. L’auteur, qui écrit des chansons depuis une dizaine d'années choisit habituellement de ne pas se mettre en scène. Il espère ainsi éviter la ringardise. Accompagné le plus souvent par un petit piano soutenant des mélodies simples, il évoque des situations de rupture affective et traite des petits désordres de l'âme.

Toutes ces chansons sont "musiquées" et certaines d'entre elles sont accessibles ici – cliquer sur la barre d'accès, sous les photos.

HilareP.S. Ces chansons, très personnelles, peuvent être chantées avec l'autorisation de leur auteur, <lortat.jacob@free.fr>

HilareHilare  En 2012 et 2014, deux disques ont été réalisés avec "La menina Allargata". AMOUR AMER et PORTRAITS DE FEMMES, puis en 2016, LE TEMPS DES PHOQUES.


LTDP couverture
LTDP couverture
2017 : un nouveau CD-DVD "Le temps des phoques", chansons de Bernard Lortat-Jacob, DVD de Sérine Lortat-Jacob...
CD/DVD sur demande gentille à l'auteur ici.
--> Découvrir le livret
--> Ecouter l'alboeum
--> Voir le making-of !

       

 Sélection du CD Amour Amer, 2012

 HilareHilare Disques disponibles, à demander gentiment à l'auteur :

un pantalon

L'autobus

L'encrier

sensitive

A la manioère d'Apollinaire

j'ai rien à me mettre

L'auberge espagnole

 

Il y a des gens

Il y a des gens – j’en connais –
qui disent que ça pue avant qu’on pète

        b_200_150_16777215_00_images_stories_ya_desgens.jpg

 

Sélection du CD Portraits de femmes, 2014

Accompagné par La Menina allargata : Filippo Bonini Baraldi (viol.), Jérôme Soulas (acc.), Maxime Oudry (ctrb.), Florent Manneveau (sax), Clément Robin (guit.), autres collaborateurs : Phil Jobet (guit.), Daniel Duchowney (perc.)

Poupées Barbie

Une fille ça brille

Catherine de Sienne

Chez l'ambassadeur

L'effet de serre

Elle garde sur elle
La femme moche

 

 

AUTRES CHANSONS  Effrayé Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Tu as laissé ton éclat 

b_200_150_16777215_00_images_stories_eclat.jpg

dans les vestiaires du temps   
tu n'es plus pareille,
tu n'es plus la même qu'avant  

 

b_200_150_16777215_00_images_stories_elle_garde.jpg

Elle garde sur elle            
la trace à peine humide             
de sa toilette du matin

Quelques gouttes de gel            
sur ses cheveux châtain 

b_200_150_16777215_00_images_stories_le_cac40.jpg

Conjoncture con-
tre toute attente :
Des prévisions
réconfortantes
boostent la bourse
et la croissance

b_200_150_16777215_00_images_stories_scene_tendre.jpg

Pommes de reinette et cacao
Coeur de nymphette et corps d'ado,
sortie de messe le dimanche
avant la fête en robe blanche
à bicyclette et pédalo
Seules les amours passées
sont des amours possibles...

b_200_150_16777215_00_images_stories_detaillatour1.jpg

Vous ne vouliez pas
que ça se sache,
vous m'écriviez
    que l'amour doit pas
    laisser de traces
    et vous disiez :

b_200_150_16777215_00_images_stories_piscine.jpg

Je bronze mes didines    
à l'heure du déjeuner,
toute seule à la piscine
du quartier

je bronze devant, je bronze derrière
tout en me demandant… à quoi ça sert

 

b_200_150_16777215_00_images_stories_bretonnes.jpg

Un pantalon tenu par des bretelles.
Un restaurant tenu par des bretons

A Saint Malo, , y’a plus de capitaines
Les Kabiks ont perdu leurs capuchons

b_200_150_16777215_00_images_stories_agent_immobilier.jpg

Comme un agent immobilier,
comme un courtier de la finance,
elle offre aux autres
ce qu'elle n'a pas :
c'est une experte
en sous-traitance...

 b_200_150_16777215_00_images_stories_anglaise.jpg

Depuis que tu filas        
à l'anglaise            
pour étudier            
dans un  collège        
oversea

 

j'occupe mes nuits à
t'attendre


Zont fait :’Egypte en jeep              
images.jpg
images.jpg

le Népal à poil
et Sétif en sous-tif
Bergère dans la Meuse
et Tulle dans la Creuse
Saint Rémy lès Chevreuse

 

Version 2011 : BLJ+Filippo, Florent, Maxime, Jérôme

Mes aventures sentimentales
finissent toujours dans le fossé
J'ai l'art et la manière de tout rater
Et ma douleur, je la cultive
à longueur d'année...

b_200_150_16777215_00_images_stories_lasciate.jpg


 

rap.jpg

Un imaginaire
peuplé de cellulaires
et de jeux vidéo

Un Hamburger,
et deux Euros la bière
becqué dans un Macdo,

b_200_150_16777215_00_images_stories_femme_sans_nez.jpg

Sensitive, olfactive,          
décisive-ment,             

je ne sais qui vous êtes...
je vous sens          

Pouvoir d’achat cha-cha    
z’ont tout ach’té ché-ché              
la côte et les rochers
le soleil 

b_200_150_16777215_00_images_stories_baleares.jpg 

BLJ+Filippo,etc.

Je n'aime pas les couples qui s'enlacent
qui fricotent avec le tango,
qui collent leur corps, c'est dégueulasse:
on ne me conduit pas comme une auto.

b_200_150_16777215_00_images_stories_danser_seule.jpg

Version 2011 : BLJ, Filippo, Florent, Maxime, Jérôme

 

b_200_150_16777215_00_images_stories_ray.jpg

Les mélodies colportent des petits bouts de soi
ensevelis dans des recoins obscurs :
nos souvenirs, sous des airs d’autrefois
nous parlent de Georgia

 

b_200_150_16777215_00_images_stories_catherine.jpg
[Musique B.L.-J.; arrangement  pour quintette à cordes, par Jean Morlier, 1999]
À treize ans, elle a fait trois pas de ballerine
et conduit les garçons à de premières intrigues
On la voit sautiller Piazza del Campo,
où sa mère l'accompagne tous les jours à la messe

               b_200_150_16777215_00_images_stories_autobus.jpg

C’est pas grand chose quand on y pense

A peine plus quand on s’égare

Ça vous porte à l’ennui et jusqu’au quai des gares

Ça fait la vie en rose, ça fait la vie en noir

Et dans l’autobus le long du boulevard 

            b_200_150_16777215_00_images_stories_femme_enfant.jpg

Elle élève son enfant qu’elle fait grandir comme son amant

Plan du site | Site réalisé à l'origine par Victor S. | Migration sous Joomla 3 et adaptation réalisée par Catherine van Dyk.