Lortajablog: accueil

            b_150_100_16777215_00_images_stories_femme_enfant.jpg

Elle élève son enfant qu’elle fait grandir comme son amant

Tous les soirs,  elle le couche
et l’embrasse sur la bouche:      
s’il trifouille sa quéquette sous la couette            
c’est bon pour sa maman
    
    Le nez dans la blédine,
    l’cul-cul au diadermine
    les femmes ont des             
humeurs calines.
°°°
Elle est la  fidèle épouse d’un gros joufflu,
d’un homme qui (ne) grandit plus
Nutela sur ses tartines, choco BN
pan-pan - cul-cul
Elle lui lui change ses couches,
      il suce encore son pouce
       
Elle le couve, l’accapare;
et met dans son attaché-case des carambars
    Une cueillère pour son  papa,
     une cueillère pour  son maman
     les femmes ont de curieux amants

Il s’agit de grandir un p’tit peu
à l’endroit et beaucoup à l’envers
comme les mailles d’un chandail usé
retricoté par des grand-mères
Barbie de prénatal
    frasques imaginaires

    Et c’est normal

que ça pleurniche et  pleur-nichons
dans les chaumières et les boxons.
 
Plan du site | Site réalisé à l'origine par Victor S. | Migration sous Joomla 3 et adaptation réalisée par Catherine van Dyk.