Lortajablog: accueil

b_150_100_16777215_00_images_stories_azulejos.jpg


B.L.-J, avec Marie Ruggeri [dernière strophe];
arrangem. Eric Page



Tous les azulejos de Carthagène et de Lisbonne,
figurent des combats de généraux et gentilhommes

 

 

Sous les colères souveraines    
les corps s’épuisent,
les seigneurs saignent

Les yeux des paysans         
sous le soleil             
s’ouvrent à peine    
                
ils sont chargés de larmes,        
de sueurs, d’esclaves indigènes                        
venant grossir l’eau qui ruisselle de la montagne    
jusqu’aux fontaines

Les humeurs assassines
de leurs marquis
et de leurs reines

chargent de sang la terre,
la terre où ils
soufflent leur peine    

colorent en rouge-vif
le bleu du ciel
le bleu des céramiques
anciennes...  

 refrain : 

“Coimbra, menina e moça
Rouxino de Bernardim”

 

Plan du site | Site réalisé à l'origine par Victor S. | Migration sous Joomla 3 et adaptation réalisée par Catherine van Dyk.