Lortajablog: accueil

    b_150_100_16777215_00_images_stories_cle.jpg

    Avec Clémence, on se balance
    pour faire venir le loup

    La pesanteur, moi et ma sœur,
    nous, on s’en fout, on joue

On retient sa peur,            
on s’chavire le cœur            
La tête en dessus                
Dessous.

Jusqu’à c’que le monstre        
affamé nous montre                        
sa grande gueule ouverte                     
et ses yeux fous

Voilà que s’étirent
les gros nuages au fir-
maman avec                     
tante Angèle

Elles disent des choses
en noir et en rose
en lisant la lettre
au Père Noël    

La chair de poule,
ça fout les boules
aux grands-mères  qui
tricotent

Mais pas aux filles
à la vanille
qui se balancent ensemble
et qui s’en moquent

Et nous on s’envole
au-dessus du sol
pour toucher le  
paradis

Et quand le loup bouge
Ses babines rouges
Clémen-ce pousse des
petits cris.

Plan du site | Site réalisé à l'origine par Victor S. | Migration sous Joomla 3 et adaptation réalisée par Catherine van Dyk.